Commandez aujourd'hui pour


Pièges Photographiques & Caméras de Chasse


Comment fonctionne un piège photographique?

Une description de base du fonctionnement des pièges photographiques fournit un contexte utile pour comprendre leurs différentes caractéristiques.

Les caméras de surveillance sont conçues pour exister dans un état de sommeil électronique presque complet, un peu comme un téléviseur laissé en veille.


L'élément qui est totalement éveillé est le détecteur de mouvement.


Dans la plupart des caméras de randonnée, il s'agit un détecteur à infrarouge passif , essentiellement le même que celui utilisé dans les alarmes antivol.

Lorsque le détecteur infrarouge passif détecte un mouvement, il "réveille" le reste de la caméra et déclenche une série d'événements rapides : les niveaux de lumière sont détectés et le flash est activé en conséquence ; la mise au point est effectuée ; la vitesse d'obturation est déterminée ; une ou plusieurs photos ou vidéos sont prises par le capteur d'images ; les photos/vidéos sont stockées sur une carte SD (Secure Digital) ; la caméra se rendort.

Le champ de vision de la caméra et ce qu'elle peut photographier sont largement déterminés par la combinaison de l'objectif, du type de capteur d'images recevant la lumière de l'objectif, du niveau d'éclairage (lumière du soleil ou flash) et du temps de déclenchement (temps entre la détection d'un mouvement et la prise d'une photo).

Il est important de noter que la plupart des caméras de randonnée actuelles prennent des images/vidéos en couleur pendant la journée et en noir et blanc la nuit grâce à un flash infrarouge (IR) - par opposition au flash à lumière blanche d'une caméra classique.

Certaines caméras sont dotées d'un écran intégré permettant de visualiser les images.